Tendances

3 étapes simples pour maîtriser la trésorerie de son commerce

Par Polina Zavlyanova le 05 août 2020/ Temps de lecture : 5 minutes

Que vous soyez un restaurateur, un entrepreneur ou bien un commerçant ayant recours à différents canaux de distribution, la gestion de trésorerie reste le moteur de votre activité. 

Mais une fois votre tableur Excel ouvert, il devient souvent difficile d’opérer un suivi rigoureux et précis de vos flux de liquidités... Pour y voir plus clair, nous avons fait appel à Agicap, logiciel de gestion de trésorerie pour TPE et PME !

Polina Zavlyanova, de l'équipe marketing d'Agicap, vous explique dans cet article comment gérer simplement votre trésorerie en 3 étapes.

Calculer

1. Analyser vos flux de trésorerie passés

Catégoriser les flux 

Pour mener votre suivi de trésorerie, listez tout d’abord vos charges et revenus, en les classant par catégories. Parmi les principales typologies, vous devriez avoir :

  • Dans les encaissements : les ventes de votre boutique, vos crédits bancaires et autres apports (apports personnels, investisseurs …) ;
  • Dans les décaissements : les règlements des fournisseurs et prestataires externes (livraison, paiement...), les remboursements clients, les charges de personnel, le loyer, les crédits bancaires, impôts, taxes et autres charges (informatique, énergie, restauration…). 

 

Prendre du recul sur vos dépenses 

Le temps d’analyse de vos flux de trésorerie passés est un très bon moment pour vous rendre compte des charges qui vous sont inutiles et de repérer vos principales sources de revenu : faites le tri !

Identifiez par exemple les abonnements qui représentent des charges mensuelles pour votre entreprise et débarrassez-vous de ces décaissements s’ils ne vous apportent rien dans le quotidien de votre commerce. Ce travail vous permet de construire une base solide et fiable pour les prochaines étapes.  

Trésorerie

2. Visualiser l’état actuel de votre trésorerie  

Suivre les flux en temps réel 

Une fois que vous avez une idée claire et précise de vos flux de trésorerie passés, suivez au jour le jour vos liquidités disponibles. Il est important de pouvoir collecter l'information en temps réel pour avoir une meilleure visibilité sur vos performances quotidiennes et piloter votre activité en toute sérénité.

Nous vous conseillons notamment d'opter pour une solution de paiement qui vous donne accès à un tableau de bord complet, recensant toutes vos transactions effectuées ou en cours, vos remboursements... Et depuis lequel vous pouvez réaliser des exports comptables facilement, pour accéder à l'historique de vos paiements sur une période donnée.

Le back-office de PayPlug, par exemple, vous donne une vue unifiée sur le statut de vos transactions, qu'elles aient été effectués en ligne ou en magasin. Vous pouvez ainsi gérer plus simplement votre trésorerie au quotidien.

En résumé : plus vous aurez des données fiables et mises à jour régulièrement, mieux vous maîtriserez la gestion de votre activité !

 

Mener un travail rigoureux d’inscription 

Pour vous assurer de la validité de votre suivi, pensez à inscrire dans votre tableau de trésorerie uniquement les montants encaissés et décaissés réellement, à ne pas confondre avec les montants engagés.

Autrement dit, même si vous avez un fournisseur ou un client de longue date auquel vous faites confiance, ne comptabilisez dans votre suivi de trésorerie disponible que les fonds que vous avez réellement en votre possession.

Vous l’aurez compris, il s’agit d’un travail qui demande de la rigueur et de la précision ! 

 

Simplifier votre travail grâce à des outils adaptés

Pour automatiser ce travail de suivi, vous pouvez avoir recours à un logiciel de gestion de trésorerie qui vous permettra de :

  • Gagner un temps considérable ;
  • Collecter des données plus fiables et éviter les erreurs de saisie ;
  • Avoir un outil simple d’utilisation, accessible à vos équipes et centralisant toutes vos informations en temps réel.

Pensez à bien choisir le logiciel de gestion de trésorerie qui correspond au mieux à vos besoins. Des milliers de TPE et PME ont déjà opté pour des outils d’automatisation pour piloter leur activité et se concentrer sur leur cœur de métier. 

New call-to-action

 

3. Anticiper vos entrées et sorties de liquidités  

Etablir un prévisionnel de trésorerie 

Enfin vient la dernière étape : celle de l’établissement des prévisionnels de trésorerie. Concrètement, vous devez utiliser les données de vos flux passés pour anticiper vos encaissements et décaissements récurrents.

Ensuite, ajustez votre prévisionnel en fonction des nouveaux objectifs que vous vous fixez et des projets que vous souhaitez mettre en place. Pour mieux prévoir votre cash disponible dans le futur proche, pensez également à prendre en compte vos encaissements et décaissements engagés n’ayant pas encore été réglés. 

 

Anticiper vos ressources disponibles 

Cette étape vous permet d’assurer la disponibilité de vos ressources pour les futurs décaissements (paiement de vos salariés, paiement fournisseurs…). Avec un prévisionnel de trésorerie bien élaboré, vous pouvez prendre facilement des mesures préventives (demande de prêt, changement de stratégie…) et éviter ainsi les éventuelles complications. 

 

Elaborer une stratégie de développement 

Cette dernière étape est également d’une très grande utilité pour maîtriser vos futurs encaissements et pour penser la stratégie de votre développement. Anticipez votre trésorerie en fonction des différents scénarios possibles : lancement d’une nouvelle collection, campagne de promotion, recrutements…

Notre conseil : envisagez les pires scénarios pour éviter les mauvaises surprises...

Encaissement

Conclusion 

En résumé, voici les trois étapes à suivre pour maîtriser la trésorerie de votre entreprise :

  • Suivi des flux passés ;
  • Visualisation de votre cash en temps réel ;
  • Anticipation de vos ressources disponibles pour les semaines voire les mois à venir.

Retenez que chaque étape est indispensable pour prendre en main votre trésorerie et optimiser la gestion de votre activité. Pour aller plus loin et maintenir votre entreprise en bonne santé financière, consultez notre article sur le financement des PME.

Catégorie d'article : Tendances

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Black Friday et Noël 2020 : une fin d'année pas comme les autres
Paiement : panorama de rentrée et horizons 2021
5 bonnes raisons d’utiliser Pinterest pour votre commerce

0 commentaire

New call-to-action