Conseils e-commerce

Les 9 étapes d'une création de site e-commerce

Par Ella Binder le 04 février 2020/ Temps de lecture : 7 minutes

Ella Binder, Social Media Manager de Wix, prend les commandes du blog pour vous aider à créer une boutique de A à Z ! Wix est une plateforme de création de site marchand, vous pouvez donc suivre ses conseils les yeux fermés 😉

Création site e-commerce

Enfin une bonne nouvelle ! Nous pouvons vous affirmer avec beaucoup de fierté (et une pointe d’émotion) que le e-commerce en France se porte très bien. Selon une étude de la Fevad, 9 internautes sur 10 ont effectué des achats en ligne l’année passée. Vous savez ce que cela veut dire ? Que si vous avez une bonne idée et les fonds pour la réaliser, vous avez tout intérêt à vous jeter à l’eau.

Seulement, le problème est bien là… se jeter à l’eau. On ne monte pas sa boutique en ligne comme on organise un vide grenier. C’est un projet de longue durée, et souvent, on ne sait pas par où commencer. Design, paiement, livraison, produit, stock... Que faut-il faire ?

Pas de panique ! Si le monde de la vente en ligne peut sembler obscur, c’est parce qu’on ne vous a pas encore expliqué les règles. Dans cet article, nous avons rassemblé toutes les étapes de la création d’un site e-commerce : de la réflexion à la mise en ligne. Voici comment rejoindre le secteur le plus florissant de l’économie française.

 

1. Définissez votre offre

Nous partons du postulat que si vous souhaitez créer un site e-commerce, vous avez déjà un produit en tête. Dès le début, vous devez définir votre offre avec précision. Personne n’a confiance en un coiffeur qui vend aussi des sushis. Vous voyez où l’on veut en venir ? Ne vous éparpillez pas et tenez-vous en à un secteur d’activité précis. 

Une offre claire est le point de départ d’une stratégie bien ficelée. Étudiez votre marché pour identifier qui sont vos concurrents et ce qu’ils proposent. Cela vous orientera vers les bonnes pratiques à appliquer pour créer votre propre site de vente, ainsi que les leviers marketing que vous pouvez activer. 

 

2. Trouvez un nom de domaine

Votre nom de domaine est votre appellation en ligne. Ici par exemple, il s’agit de blog.payplug.com. À vous de choisir le vôtre. Vous avez une liberté totale… ou presque, car sur le Web, il y a tout de même quelques contraintes à respecter :

  • Votre nom de domaine doit être court pour être facile à lire et à mémoriser. “Au Petit Bonheur La Chance” est une excellente idée. Mais aupetitbonheurlachance.com a tout de suite une autre allure.
  • Votre nom de domaine doit contenir votre offre. Cela permet à vos clients (et aux moteurs de recherche) de savoir ce que vous faites en un clin d’oeil. Maria-fleuriste.com a plus de chances d’apparaître en premier résultat Google que chezmaria.com.
  • Votre nom de domaine doit être unique. Bien qu’il puisse y avoir plusieurs restaurants du nom de “À La Maison”, sachez qu’il n’existera qu’un seul alamaison.com sur la toile. Si un nom de domaine est déjà pris, vous n’avez pas d’autre choix que d’en changer. Pour vérifier cela, il vous suffit de renseigner son nom sur le site de l'Afnic.

 

3. Choisissez la bonne solution e-commerce

Solution e-commerce

Vous avez vos produits, vous avez une adresse en ligne, vous pouvez vous lancer dans la création de votre site. Pour cela, deux options s’offrent à vous :

1. Faire appel à un développeur freelance ou à une agence pour concevoir votre site de A à Z. C’est une option coûteuse mais 100% sur mesure. Vous fixez vos exigences dans un cahier des charges, et un professionnel vous accompagne pour les mettre en place. Design, contenu, référencement et mises à jour régulières, il est là pour répondre à vos moindres exigences.

2. Utiliser un CMS (Content Management System) : il existe des solutions clé en main, comme Wix, pour réaliser vous-même votre site e-commerce sans aucune compétence technique. Sélectionnez un modèle qui correspond à vos besoins, puis personnalisez-le avec votre contenu (photos, textes, design). Vous avez des modules à votre disposition pour gérer votre business, travailler votre référencement et votre marketing. C’est une option peu coûteuse et assez pratique. Avec un logiciel de création de site, toutes les cartes sont entre vos mains… pour le meilleur et pour le pire, car cela veut aussi dire que vous devez fournir une grande partie du travail.

Chaque moyen a donc ses avantages et ses inconvénients. Vous devez faire un choix rationnel en fonction de vos besoins, votre vision à long terme et, évidemment, votre budget.

 

4. Élaborez le design de votre site Internet

Couleurs site e-commerce

Voulez-vous créer une ambiance cosy ou vintage ? Quelle que soit la solution que vous avez choisie, pensez en amont à l’aspect de votre site, le webdesign.  

Pour cela, construisez une charte graphique cohérente avec votre public cible et votre stratégie marketing. On ne vous apprend rien si l’on vous dit que les couleurs dégagent des émotions. Le bleu, par exemple, inspire la confiance, le vert représente la nature et le rouge la puissance et la passion. Inspirez-vous en pour définir les tonalités de votre site.

Maintenant que vous avez la boutique, voyons ce que vous allez poser sur les étagères.

 

5. Mettez en valeur vos produits

Produits site e-commerce

L’expérience d’achat en magasin et sur Internet est complètement différente. Sur le Web, vous n’avez pas le produit entre les mains. Il est donc plus difficile de prendre une décision.

Votre mission (si vous l’acceptez) est de présenter votre catalogue produit de façon claire et simple pour faciliter au maximum le processus d’achat. Pour cela, chacune de vos références doit avoir une page dédiée. Celle-ci doit contenir ces 4 éléments : 

  • Le nom
  • La photo 
  • Le prix 
  • La description du produit 

Plus vous donnez de détails dans vos fiches produit, plus vous mettez vos visiteurs en confiance et réduisez les freins à l’achat. Couleurs, matières, dimensions, conseils d’utilisation, lavage, etc. tout est bon à prendre. Vous pouvez même utiliser des vidéos et des GIFs pour montrer vos articles sous tous leurs angles.

 

6. Pensez aux conditions de vente

Peut-on retourner un produit ? Combien de temps a-t-on pour se faire rembourser ? Combien coûte la livraison ? Ces informations ont leur importance. 

Sur un site e-commerce, puisqu’il n’y a pas de vendeur pour éclairer vos clients, vous devez être 100% transparent sur vos conditions de vente. Ajoutez toutes les modalités de livraison, de retour et de remboursement à des endroits stratégiques du site. Cela peut être le footer, comme dans l'exemple ci-dessous, la page produit ou la page précédant la validation du paiement.

Footer Escadrille

Footer du site Escadrille

L’essentiel est que vos clients puissent trouver des réponses claires à leurs hésitations sans avoir à chercher. Autrement, vous risquez l’abandon de panier.

 

7. Facilitez le processus d’achat

Votre visiteur a mis des articles dans son panier, la 1ère étape est franchie ! Mais son parcours n’est pas encore fini, et vous ne voulez pas qu’il vous quitte au moment de sortir sa carte bleue. C'est pourquoi nous vous invitons à appliquer ces techniques pour l'amener en douceur vers le bouton “Acheter” :

  • Afficher le nombre d’étapes avant la validation de commande : on est plus enclin à cliquer sur “Continuer” lorsque l’on sait combien de pages il reste à remplir.
  • Ajouter le moins de champs possible : ne demandez à vos clients que ce qui est essentiel. Vous ne pouvez pas faire l’impasse sur l’adresse, par contre, avez-vous vraiment besoin de l’âge ?
  • Proposer plusieurs options de paiement : tout le monde aime avoir le choix. Proposez par exemple la carte bancaire, avec une solution comme PayPlug, le virement bancaire et le portefeuille électronique.
  • Minimiser les frais de livraison : ils sont la raison principale de l’abandon de panier. Moins ils sont élevés et plus vous avez de chance de conclure la vente.

 

8. N’oubliez pas la version mobile

2020 nous voilà ! Les prévisions de cette année annoncent que 45 % de toutes les activités e-commerce se feront sur mobile. C’est dire l’importance des petits écrans.

Ne passez pas à côté d’une vente et assurez-vous que votre boutique est aussi belle sur mobile que sur ordinateur. Sachez qu’aujourd’hui, la plupart des CMS offrent les outils nécessaires pour construire un site responsive. Il se peut cependant que vous deviez adapter votre contenu pour le rendre plus lisible sur smartphone. Ainsi soit-il. Le travail supplémentaire en vaut largement la chandelle.

Wix responsive

Source : blog Froont

9. Publiez ! 

Si vous avez suivi minutieusement ces étapes, votre boutique en ligne est fin prête pour remporter le jackpot. 

Avant de cliquer sur “Publier” et de rendre votre site visible pour les 4,39 milliards d’internautes dans le monde, assurez-vous que tout fonctionne. Envoyez votre création à vos proches et demandez-leur de tester chaque page, chaque lien et chaque bouton.

Tout est OK ? Félicitations et bienvenue à votre nouveau site e-commerce dans la grande famille du Web ! 

Catégorie d'article : Conseils e-commerce

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Comment Kumulus Vape a simplifié l'expérience d'achat sur son site
Comment la livraison est devenue un élément clé de l'expérience client
Paniers abandonnés : 6 astuces pour réussir vos e-mails de relance

0 commentaire