Tendances

Dernier kilomètre, la bataille est lancée !

Par Camille Tyan le 27 octobre 2015/

Livrer tout, tout de suite, à n’importe quelle adresse. Avec l’essor du commerce électronique, la livraison ultra-rapide (dans la journée voire dans l’heure) devient un enjeu capital.

L’objectif est clairement affiché : séduire de nouveaux clients en réduisant au maximum l’espace-temps qui sépare les plateformes logistiques du client final : la bataille de la livraison du dernier kilomètre est lancée.

Quels coûts pour le dernier kilomètre ?

L’impact pour cette livraison est tout d’abord financier. En effet, à Paris, le coût d’une livraison représente jusqu’à 20% du prix de transport global (préparation de commande, prise de rendez-vous, …). Au fur et à mesure que le produit se rapproche du client final, son coût unitaire car la gestion des flux n’est plus tendue.

La facture finale est évidemment lourde à supporter pour les enseignes. Toutefois, ce dernier kilomètre est également un enjeu environnemental, quand on connait l’augmentation ces dix dernières années du trafic routier sur les très courtes distances dans les grandes agglomérations. Conséquence directe de cette augmentation de flux routier, le bilan carbone explose, comme à Paris où un véhicule sur cinq en circulation transporte des marchandises.

De fait, les e-commerçants se tournent vers d’autres modes de livraison avec la multiplication des points relais qui offrent un maillage du territoire intéressant ou encore l’installation de consignes automatiques dans les lieux de trafic (gares, aéroports, lieux publics etc) qui permettent de faire baisser les coûts en mutualisant les flux logistiques.

Quelle place pour le consommateur dans le marché de la livraison ?

Dans cette bataille du dernier kilomètre, le consommateur n’est désormais plus le grand oublié. Au contraire, les marques attachent de plus en plus d’importance aux attentes de celui-ci. Plus besoin d’attendre chez soi pour réceptionner son colis ou devoir passer son samedi matin à récupérer son achat en magasin, des solutions alternatives existent pour toujours plus de flexibilité pour le consommateur (relais, consignes…). Dernièrement, Amazon a annoncé le lancement du service Flex, destiné à optimiser leur système de livraison via l’embauche de livreurs intérimaires. Le slogan est clair : « Soyez votre propre chef, livrez quand vous voulez, autant que vous voulez ».

D’autres initiatives de ce type verront probablement le jour à très courts termes, avec un objectif simple : livrer toujours plus vite le consommateur tout en diminuant l’impact écologique.

Catégorie d'article : Tendances

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Infographie : les 10 tendances e-commerce 2018
Tendances e-commerce 2018 : l'essor du m-commerce
UX Design : quelles sont les tendances e-commerce actuelles ?

A propos de l'auteur

Camille Tyan

CEO de PayPlug qu'il a co-fondé avec Antoine Grimaud, Camille veut révolutionner et démocratiser les systèmes de paiement en ligne.

0 commentaire

Contrer abandon de panier