Conseils e-commerce

La checklist pour réaliser un audit SEO efficace

Par Noémie Jacquet le 03 septembre 2020/ Temps de lecture : 9 minutes

Si vous souhaitez référencer votre site en 1ère page des résultats de recherche, vous devez penser à réaliser un audit SEO. C'est une étape cruciale qui vous permettra de comprendre pourquoi certaines pages de votre site ne sont pas bien positionnées.

Aujourd'hui nous accueillons Noémie Jacquet, chargée de communication chez l'agence Evolutive Group, qui vous donnera les 8 étapes clés à suivre pour réaliser un audit complet.

 

Pourquoi mener un audit SEO ?

C'est la base de toute bonne stratégie de référencement naturel. Grâce à cet audit, vous pourrez : 

  • Évaluer la santé de votre site en mettant en lumière ses points forts et ses points faibles ainsi que les éventuels problèmes qui impactent le trafic ;
  • Identifier des axes d’amélioration d’un point de vue technique ou stratégique ;
  • Renforcer les fondations de votre site ;
  • Améliorer le positionnement des pages de votre boutique et générer plus de trafic qualifié (soit plus de leads et donc plus de clients !).

Sans cet audit, il vous sera très compliqué d’avoir de la visibilité sur l’état de votre boutique et donc de l’améliorer de manière efficace ! Avoir un site avec de solides fondations constitue un critère important aux yeux des algorithmes des moteurs de recherche, c'est ainsi qu'ils déterminent s'il est de qualité ou non.

Quand faut-il réaliser un audit SEO ? Il ne s’agit pas de le faire une seule fois et tout est bouclé, non. Les algorithmes de Google sont mis à jour une centaine de fois par an, il est donc nécessaire d’effectuer des audits SEO régulièrement pour être le plus performant possible en tout temps. Ce qui est efficace aujourd’hui ne le sera peut-être plus dans quelques mois.  

 

Comment réaliser un audit SEO complet ?

C'est ce que nous allons voir avec cette checklist, qui vous indiquera pas à pas les éléments à analyser et les outils SEO principaux à utiliser. Il vous faudra notamment une bonne connaissance de Google Search Console.

Vous n’êtes bien sûr pas obligé de suivre toutes les étapes ci-dessous à la lettre, car vos objectifs peuvent changer au cours du temps, et vous aurez peut-être envie de vous focaliser plus sur un aspect à un moment donné que sur un autre.

 

1. Audit des mots-clés

De votre capacité à bien vous positionner sur les mots-clés cibles de votre site e-commerce découle la qualité de votre référencement naturel. L’analyse de vos mots-clés actuels vous permet de vérifier si ceux que vous aviez sélectionnés initialement sont toujours performants ou s’il est nécessaire de les changer.

Mais cela vous donnera également l’occasion d’en trouver de nouveaux !

Comment savoir si vos mots-clés sont performants ? Ils doivent être :

  • Accessibles : pas trop concurrentiels ni ambitieux, votre site doit pouvoir se positionner sur ces mots-clés ;
  • Pertinents : c’est-à-dire en lien relativement étroit avec votre activité, ce qui attirera un trafic beaucoup plus qualifié ;
  • Rentables : qui ont le potentiel de convertir (mots-clés de type transactionnels qui montrent une intention commerciale forte, de type produits/marque, et de type informationnels) ;
Exemple analyse concurrence

 

1. Pour améliorer vos pages mal positionnées dans Google

Il s’agit de filtrer les pages de votre site par famille de mots-clés, puis de choisir ceux dont la position est désavantageuse, mais avec un important nombre d’impressions. Vous aurez alors mis le doigt sur les pages à fort potentiel, que vous devrez retravailler en y incluant le mot-clé principal dans les zones stratégiques SEO !

 

2/ Pour améliorer vos pages qui sont déjà en 1ère page de Google

Le travail à effectuer ici est de choisir les mots clés avec une forte impression, et dont la position est comprise entre 2 et 10. Ce sont ces mots clés pertinents qui ont un fort potentiel que vous devez exploiter !

 

image1

Source : Alsace référencement

Après avoir mis à jour votre liste de mots clés, n’oubliez surtout pas de suivre leur performance, par exemple par type d’appareil, par zone géographique… et aussi au fil du temps ! 

 

2. Audit de la concurrence

L’analyse SEO de la concurrence est une étape primordiale à effectuer au début de chacune de vos campagnes de référencement naturel. Beaucoup la négligent malheureusement au profit du travail de leurs contenus (ce qui peut se comprendre car il s’agit de la partie la plus importante d’un audit SEO, nous le verrons plus tard à l’étape 5).

Pourtant, elle vous permet d’identifier qui sont vos concurrents, de déterminer leurs points forts et leurs faiblesses, de découvrir des stratégies auxquelles vous n’avez pas encore pensé et que vous pouvez exploiter pour optimiser la performance de votre site e-commerce dans votre secteur d’activité.

Vous saurez ainsi ce qui fonctionne ou non, et pourrez adapter votre stratégie afin de dépasser vos concurrents et être meilleur qu’eux !

 

3. Audit SEO technique

L’audit technique vous permet de détecter toutes les erreurs qui peuvent exister sur votre site e-commerce, et qui peuvent être corrigées très rapidement pour un bénéfice immédiat. 

Vous devrez avant tout vous équiper d’un crawler, comme Xenu (outil gratuit) ou Screaming Frog. Ces outils explorent vos pages, tout comme le ferait un Googlebot, pour en faire ressortir les informations phares : URL, balises, méta-descriptions, indexation, image…

Vous pourrez ensuite vérifier que :

  • Votre site est bien indexé par les moteurs de recherche ;
  • Aucune de vos pages n’est en concurrence directe avec une autre, car positionnée sur le même mot-clé (cannibalisation de mots-clés) ;
  • Vous n’avez pas de problèmes de redirections, d’erreurs 404… qui peuvent nuire à votre référencement ;
  • Votre site ne présente pas de balises Meta en double : c’est le signe de pages dupliquées, ou de plusieurs pages ciblant un même mot-clé ;
  • L’architecture de votre site et la structure des URLs sont optimisées pour le référencement naturel ;
  • Vous avez un maillage interne efficace, c’est-à-dire des liens internes construits correctement.
  • La vitesse de chargement de vos pages est optimisée. Sachez que la majorité des internautes s'attendent à un temps de chargement d’environ 2 secondes (ou moins) pour qualifier un site de “rapide”.

La rapidité et la performance de votre boutique en ligne sont donc des facteurs essentiels à prendre en compte lors d’un audit SEO !

 

4. Audit SEO des pages

Cette étape vous permettra d’optimiser chacune des pages de votre site via l’analyse de l’écriture des URLs, des redirections, des balises Meta et balises Title. Un contenu médiocre mais optimisé, au même titre qu’un contenu qualitatif mais non optimisé, n’obtiendra pas de bonnes performances. 

Voici quelques conseils à appliquer :

  • Optimisez l’écriture des URLs : elles doivent être courtes, claires, inclure le mot-clé principal de la page et indiquer la position de celle-ci dans l’arborescence.
  • Utilisez les bonnes redirections : lorsque les pages n’ont plus lieu d’être, Google recommande d’utiliser les redirections 301 (redirections permanentes). Les redirections 302 correspondent aux redirections temporaires. Si vous n’utilisez pas les bonnes redirections, Google risque de mal interpréter et vos pages ne seront pas bien indexées. 
  • Personnalisez vos balises metadescription et Title, et pensez à y placer votre mot-clé principal, afin que votre page se positionne plus facilement sur celui-ci.

 

5. Audit du contenu

Réaliser un audit du contenu, c’est explorer tous les contenus de votre site (page d’accueil, pages secondaires, articles de blog…) qui ont été indexés par les moteurs de recherche et déterminer, en fonction de certains indicateurs, s’il vaut mieux les garder, les améliorer ou les supprimer. C’est très vraisemblablement la partie la plus importante de l’audit SEO.

Avec Google Analytics, vous pouvez connaître en un coup d’œil :

  • Les pages qui n’enregistrent aucune visite ;
  • Les pages qui ne convertissent jamais ;
  • Les pages qui font fuir vos visiteurs. 

Seule condition : il faut que toutes vos pages possèdent le code de tracking Analytics.

Vous aurez ainsi une idée des pages à explorer en priorité. Ensuite, voici trois actions à mener pour auditer votre contenu :

  • Evaluez la qualité de votre contenu : est-il unique, original, captivant, informatif, suffisamment long ? Mettez-vous à la place de l’internaute, et soyez meilleur que vos concurrents !
  • Vérifiez si votre contenu est dupliqué sur d’autres sites voire sur votre propre site. Si c’est le cas, réécrivez vos pages, améliorez-les ou désindexez-les. Si votre site est accessible sur deux noms de domaine différents, privilégiez les redirections 301. 
  • Faites attention à ne pas avoir trop de blocs publicitaires car Google pourrait vous pénaliser. Cela impacte également la vitesse de charge de votre site.

 

6. Audit de l’expérience utilisateur 

Analyser l’UX de votre site vous permettra de mettre en lumière certaines faiblesses que vous pourrez rectifier afin de satisfaire vos (futurs) visiteurs. 

Quelques indicateurs à prendre en compte et à mesurer régulièrement : 

  • Le taux de rebond 
  • Le temps moyen passé sur votre site
  • Les pages de sortie
  • Les visites récurrentes
  • Les objectifs atteints

Pensez surtout à tester votre site sur smartphone, afin de vous assurer qu’il est bien “mobile friendly”. C’est un atout pour le référencement, puisque depuis 2015, Google prend en compte ce critère pour améliorer le classement des sites qui y répondent.

 

7. Audit des liens

Il existe deux différents types de liens :

  • Les liens internes relient différentes pages de votre site entre elles. Un trop grand nombre de liens sur une même page peut nuire à votre SEO : il faut avant tout qu’ils soient pertinents et utiles. Faites en sorte d’utiliser des ancres compréhensibles par l’internaute, et qui soient les plus proches possible du titre de la page vers laquelle vous redirigez.
  • Les liens externes (ou backlinks) sont des liens entrants vers vos pages qui proviennent d’autres sites. Ils jouent un rôle fondamental dans votre référencement naturel. De nombreuses solutions existent pour analyser ces backlinks, voici un article qui rassemble les 10 meilleurs outils dans ce domaine.

 

8. Audit du sitemap et des fichiers robots.txt

Lors d’un audit SEO, il est fortement conseillé de bien mettre en ordre et d’organiser son sitemap avant de le soumettre à Google. En effet, le sitemap facilite la compréhension de l’arborescence du site par Google, et par conséquent l’indexation de vos pages.

Les fichiers robots.txt, quant à eux, indiquent à Google la liste des pages que vous ne souhaitez pas indexer. Il faut donc vérifier qu’aucune de vos URLs ne sont bloquées par ce fichier sans que vous le sachiez, autrement ce ne seront plus des pages indexables.

 

Pour conclure

Réaliser un audit SEO est primordial lorsque vous souhaitez améliorer votre référencement naturel, et optimiser votre site. Vous pouvez choisir de le mener vous-même, grâce à nos conseils, mais aussi faire appel à un consultant SEO qui vous offrira une analyse approfondie.

L’audit est donc le premier pas vers l’optimisation de votre site. Et qui dit optimisation de ce dernier, dit augmentation de trafic, et donc davantage de ventes.

À ce propos, nous vous invitons à retrouver en vidéo les pratiques stars appliquées sur PrestaShop pour booster votre conversion !

Catégorie d'article : Conseils e-commerce

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Nos coups de cœur e-commerce : susciter l’enchantement client
Nos coups de cœur e-commerce : comment faire un carton plein pour la rentrée ?
Comment Kumulus Vape a simplifié l'expérience d'achat sur son site

0 commentaire

New call-to-action