Conseils e-commerce

Pourquoi vendre sur les marketplaces ?

Par Camille Tyan le 19 mars 2015/

Amazon, Priceminister, Rueducommerce ou encore Etsy ou Mylittlemarket… les places de marché ou marketplaces sont des opérateurs qui mettent en relation des acheteurs et des vendeurs en se réservant une commission. La commission se situe entre 5 et 20 % selon les marketplaces et le type de produit.

Comme pour les comparateurs de prix, les marketplaces s’apparentent à une galerie commerçante où se regroupent des milliers de petits vendeurs qui profitent de l’attractivité et de la force de frappe de la marketplace tant d’un point de vue technique que marketing. Doit-on saisir cette opportunité ?

La Marketplace : un avantage indéniable pour les clients finaux

  • Une marketplace réunit une abondance d’offres et permet de comparer ces offres facilement.
  • Par la forte concurrence qu’elle induit, elle garantit les prix les plus bas.
  • Enfin, elle inspire confiance du fait de sa notoriété.

Des avantages plus mitigés pour les vendeurs

  • Pour les vendeurs, les places de marché permettent d’être présent en ligne très rapidement et simplement sans les problématiques techniques et financières de créer un site ecommerce et de le promouvoir.
  • Mais la concurrence est très importante, le service client souvent très exigent, les commissions souvent importantes et une flexibilité réduite.
  • La marketplace empêche le plus possible la relation directe avec les clients, ce qui rend la fidélisation et la personnalisation plus difficile.

Pourquoi faut-il tout de même se lancer sur les marketplaces ?

Pour tester le marché, car la présence sur les marketplaces permet de démarrer la vente en ligne sans effort technique,  sans risque et sans coût initial.

Pour bénéficier du trafic existant. En effet, l’effort marketing des marketplaces génère un trafic important sur leur site. En vous y adossant, vous pouvez donner de la visibilité à vos produits rapidement.

Même si les commissions et la concurrence peuvent être lourdes, elles sont compensées (plus ou moins) par le service complet qui vous est rendu.

Mais restons prudents…

Dépendre d’une commission contrôlée par un intermédiaire peut être risqué. Une évolution du pourcentage pourrait mettre votre marge en péril. Il faut donc multiplier les marketplaces afin de répartir le risque. (Le fameux ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier s’applique aussi aux marketplaces) !

Que vous choisissiez de mettre votre gamme complète sur les marketplaces ou quelques produits seulement, nous vous conseillons de développer votre propre boutique e-commerce en parallèle et d’y développer votre trafic pour vous garantir une certaine autonomie et développer une stratégie à votre image.

 

Crédit photo : Big Presence Agency 

Catégorie d'article : Conseils e-commerce

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

LA checklist pour réussir Noël sur votre boutique en ligne
Comment optimiser votre stratégie e-commerce pour Noël ?
5 conseils de dernière minute pour réussir Black Friday

A propos de l'auteur

Camille Tyan

CEO de PayPlug qu'il a co-fondé avec Antoine Grimaud, Camille veut révolutionner et démocratiser les systèmes de paiement en ligne.

0 commentaire

New call-to-action